Après avoir disparu des écrans, Jean-Michel Maire est bien de retour sur le plateau de Cyril Hanouna. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste est revenu dans l'émission quelques semaines après avoir contracté la Covid-19, et ce pour la deuxième fois depuis son apparition.

Jean-Michel Maire y est allé de ses petites confidences et a même avoué avoir fait fi des règles après sa première contamination au virus. "Le revers, c'est que j'ai pris moins de précautions après en me disant 'comme je l'ai déjà eu, je ne l'aurai plus.' Quand la deuxième vague est arrivée, j'avais la tête hors de l'eau et je l'ai pris en pleine tête" admet-il sur le plateau de TPMP avec un physique qui démontre quelques séquelles de cette deuxième contamination. "J'ai perdu du poids. C'est un des seuls avantages de la Covid, c'est que, l'un des symptômes, c'est la perte de goût. Du coup, quand on n'a plus de goût, on n'a plus d'appétit" reconnaît-il avant d'expliquer en détails ses différents symptômes. "Je n'ai pas eu beaucoup de fièvre, mais perte de goût, courbature, mal de tête, beaucoup de toux."

Là où il a le plus souffert, c'est au niveau psychologique. "J'avoue que je suis tombé dans une sorte de lente dépression" tout en indiquant qu'il s'en sort "mieux que d'autres" à tous les niveaux même si le manque de ses proches s'est beaucoup fait ressentir durant sa longue quarantaine. "C'est surtout vis-à-vis de ma famille, de mes enfants, que je voyais déjà moins à cause du confinement... Là, du coup, quand on est malade, on ne les voit plus du tout."

Même s'il a reçu beaucoup de soutien de la part de ses enfants et de ses collègues, il assume avoir traversé une très mauvaise période. "Mes enfants s'inquiètent et ce n'est pas dans l'ordre des choses. Cela les a affectés", a-t-il admis avant de dire combien ses proches et ses collègues lui ont manqué : "On se rapproche toujours de sa famille. Le fait de ne pas venir au boulot ça enfonce le clou de la dépression".