Alors qu'elle se promenait en compagnie d'un homme, la chanteuse a laissé parler son exaspération contre un papparrazi. S'en est suivie une garde à vue et une plainte pour violence.


Jenifer qui perdrait son sang-froid face à un photographe qui lui volerait quelques moments d’intimité : le scénario, dévoilé par le magazine Closer, ne semble pas improbable. D’abord parce que la chanteuse est entrée en guerre contre la presse people, expliquant dernièrement que face aux paparazzi, "on a bien envie de s’énerver". 

Ensuite, parce qu’en 2008, la même Jenifer, accompagnée de Pascal Obispo, avait été entendue par la police après une altercation avec un photographe. Les deux chanteurs avaient alors passé l’après-midi en garde à vue. Lundi, Jenifer semble avoir retrouvé, bien malgré elle, le chemin du commissariat, un autre homme à son bras. Tous deux ont été entendus pour des faits de violence qui auraient été perpétrés sur un photographe. 

Après qu’une plainte a été déposée contre Jenifer et son compagnon (dont on ignore l’identité) le couple a été brièvement placé en garde à vue. Il devra comparaître devant le tribunal correctionnel. Espérons que Jenifer ne soit pas en train de faire sa vraie Révolution en cassant son image - qu’on aime bien - de la douce et sensible coach de The Voice.