L'humoriste de 82 ans parle d'accessoire de spectacle dont il ignorait la présence dans ses bagages

LAS VEGAS L'incident s'est déroulé en fin de semaine dernière, dans l'aéroport de Las Vegas. Jerry Lewis s'apprête à prendre un vol pour Detroit lorsqu'un policier lui demande d'ouvrir son bagage. Surprise : s'y trouve un Beretta de calibre 22 pour lequel l'humoriste ne possède pas de permis. L'arme est confisquée et Jerry Lewis est autorisé à partir pour la capitale américaine de l'automobile.

L'affaire serait passée inaperçue si un officier de police n'avait pas cité à comparaître le comédien pour port d'arme non chargée dans un aéroport. La réaction de l'agent de Jerry Lewis, Claudia Marghilano, ne se fait pas attendre. Il ne s'agirait selon elle que d'une réplique utilisée pour les spectacles, incapable de tirer la moindre balle. Il ignorait en outre qu'elle se trouvait dans ses bagages au lieu d'être rangée avec les autres accessoires.

Du coup, l'officier se sent vexé : "Si c'était le cas, ce ne serait pas une arme et il ne serait pas cité à comparaître pour port d'arme." Et voilà pourquoi Jerry Lewis va se retrouver devant un tribunal.



© La Dernière Heure 2008