La Maison-Blanche a retrouvé un calme qu’elle n’avait plus connu depuis l’arrivée dans ses murs de Donald Trump. Une quiétude inhabituelle qui désespère les journalistes qui se délectaient des tweets incendiaires que ne manquait pas de distiller l’ex-président américain lorsqu’il était en poste dans le bureau ovale.

Qu’à cela ne tienne, si Joe Biden n’est pas un boute-en-train, son épouse s’est chargée de distraire la galerie. Accompagnant son président de mari à l’occasion des déplacement, elle a joué les hôtesses de l’air pour l’équipage, les services secrets et tous les passagers d’Air Force One, journalistes compris.

Coiffée d’une perruque brune, le visage masqué et habillée en circonstance en se faisant appeler Jasmine, elle a servi les desserts à tout le monde sans que personne ne soupçonne qui elle était vraiment. Tous ont été très surpris lorsqu’elle a enlevé sa perruque et crié "poisson d’avril". Il est vrai que Melania Trump ne semble pas avoir habitué à cela l’entourage professionnel de son époux lorsqu’il était en fonction. Ses frasques à elle étaient plutôt de poser un lapin à Donald Trump ou de tirer la tête lors des représentations officielles.