L'acteur américain a témoigné à Londres.

Il a beau être en guerre contre le Sun, Johnny Depp en a profité pour coller un uppercut à son ancienne compagne. Appelé à la barre à Londres, le Pirate des Caraïbes nie en bloc les accusations de violences physiques proférées à son encontre, et alimentées, selon lui (et son équipage d'avocats), par le tabloïd britannique. "C'est un point primordial et central de mon code moral de ne jamais lever la main sur une femme, peu importe les circonstances. C'est tout simplement inconcevable et ça n'arriverait jamais", a affirmé le soi-disant "mari violent" avant de proposer un portrait au vitriol d'Amber Heard, 34 ans. "Calculatrice", "sociopathe", "narcissique", ou encore "complètement malhonnête sur le plan émotionnel", tels sont les qualificatifs que l'acteur a employés, rapporte Paris Match. Il l'assure : le monstre dépeint par la presse à scandale, ce n'est pas lui.