Le chanteur de rock français Johnny Hallyday a été entendu comme témoin en début de semaine par la police dans le cadre d'une affaire de corruption touchant l'un de ses amis


PARIS Selon le site Médiapart, le chanteur, qui a fait la connaissance de cet ami, Marc Francelet, en 1963 alors que celui-ci n'avait que 15 ans, a dû justifier devant les policiers le versement d'un chèque de 500.000 francs (75.000 euros) sur le comptes d'une des sociétés de M. Francelet, sans contrepartie apparente, que ce dernier lui aurait remboursé ultérieurement.
Marc Francelet, journaliste proche des milieux d'affaires a été mis inculpé en mars 2007 pour des faits de corruption, et incarcéré deux mois.

La justice le soupçonnait d'avoir été rémunéré pour obtenir la publication dans la presse française de plusieurs articles jugés "complaisants" sur des personnes souhaitant soigner leur image, ce qu'il a contesté formellement.
M. Francelet est poursuivi pour "corruption d'agent privé", une incrimination applicable en droit français depuis 2005.

Il est également inculpé dans l'affaire "pétrole contre nourriture", dans laquelle il est soupçonné d'avoir bénéficié des largesses du régime de Saddam Hussein pour contourner ce programme de l'ONU.

© La Dernière Heure 2008