L'assistant personnel de Claude François, Christian Morise, était invité sur les plateaux de télévision pour parler de son livre "Claude François intime". 

Ce 1er février, Claude François aurait eu 80 ans. C'était l'occasion pour son assistant de parler du livre qu'il a écrit sur le chanteur. Sur le plateau de Morandini Live, il a notamment abordé la guerre qui faisait rage entre Johnny Hallyday et Claude François.

C'est surtout au niveau des fans que les deux auteurs se livraient un duel: "C’était l’impact sur les fans, mais ça n’avait rien à voir. Le public de Johnny et le public de Claude François n’avaient rien à voir, mais c’était une guerre". Mais cela ne s'arrête pas là. Christian Morise va plus loin encore: "Johnny aussi détestait Claude" et Claude considérait Johnny "comme le summum de la vulgarité".

Alors qu'une rumeur faisait état d'une possible homosexualité de Claude François, "Johnny avait dédicacé sa chanson 'Noir c'est noir' en référence à l'aventure que Claude François aurait eu des rapports sexuels avec un noir et ça lui faisait beaucoup mal", explique son assistant. 

Claude François voulait contre-attaquer mais son entourage l'en a découragé: "J’étais présent quand il a appris ça dans le journal, c’était dans sa chambre. Claude a pensé attaquer. Son nom n’était pas cité, mais on décrivait un chanteur blond. Mais Paul Lederman (son producteur) l’en a dissuadé lui disant ‘si tu attaques, c’est toi qui te reconnais’ et il l’a toujours regretté", ajoute Christian Morise.