Le rappeur américain A$AP Rocky, jugé depuis mardi matin en Suède au côté de deux membres de son entourage, a plaidé non-coupable du chef d'agression à l'ouverture de son procès pour violences.

A$AP Rocky, 30 ans, de son vrai nom Rakim Mayers, placé en garde à vue puis en détention après une bagarre le 30 juin dans les rues de la capitale suédoise, a agi en situation de "légitime défense", a déclaré son avocat Slobodan Jovicic devant le tribunal. 

Toutefois, a-t-il dit, le rappeur "admet avoir jeté la victime par terre, il lui a marché sur le bras et lui a donné un coup de poing ou repoussé son épaule". 

L'artiste est apparu vêtu d'un tee-shirt vert et d'un jogging, le visage fermé, dans une salle d'audience comble, en présence de sa mère. A$AP Rocky a été arrêté le 3 juillet et placé en détention provisoire après une bagarre le 30 juin dans les rues de la capitale suédoise.