L’affaire de voies de fait dans laquelle est impliqué Justin Bieber a été prise au sérieux par le Bureau du Procureur du Comté Los Angeles

LOS ANGELES L’affaire de voies de fait de Justin Bieber ne va pas s’arrêter là : la victime serait bien décidée à entamer des poursuites à l’encontre du chanteur.

La star canadienne est accusée d’avoir agressé un voisin de sa résidence privée de Los Angeles.

Justin Bieber se serait mis les riverains à dos en conduisant très vite dans ce quartier résidentiel privé au volant de sa Ferrari, et l’un d’entre eux est venu lui dire ses quatre vérités en face. Il aurait pris la décision de s’expliquer avec la jeune star car il aurait conduit à plus de 160 km/h et plusieurs résidents étaient inquiets pour leur sécurité et celle de leurs enfants.

Justin Bieber aurait répondu de façon agressive quand l’homme lui a rendu visite mardi, lui crachant au visage et le menaçant de le tuer selon les accusations du voisin.

D’après TMZ, des sources judiciaires affirment à présent que le cas va être porté sur le bureau du Procureur Général du Comté de Los Angeles. Les allégations seront étudiées et l’affaire sera prise au sérieux, avant de possibles poursuites.

La victime non-identifiée, décrite comme un homme d’affaire de 47 ans et père de trois enfants, a coopéré avec les autorités et voudrait porter plainte contre le chanteur. Le bureau du Procureur Général ne montrerait aucune indulgence dans les délits de voies de fait, en particulier en ce qui concerne les crachats. TMZ rapporte que des sources proches de bureau affirment que l’acte est considéré comme « agressif », « dégoûtant » et pris au sérieux car il implique un risque sanitaire.

Pendant la confrontation, la star de 19 ans aurait craché au visage de l’homme et crié : « Fous le camp. Je vais te tuer p****n ».

Justin Bieber affirme qu’il n’a jamais attaqué ou craché sur son voisin. Il précise aussi que le plaignant empiétait largement sur sa propriété pendant l’incident.

© La Dernière Heure 2013