Justin Bieber est vivement critiqué au sujet de l'éducation de son singe

LOS ANGELES Justin Bieber est de nouveau au cœur d'une petite polémique. Le chanteur s'est vu confisquer son singe Mally lors de son arrivée à Munich la semaine dernière. La star avait en effet oublié de prendre avec lui les papiers nécessaires pour autoriser l'entrée de son compagnon sur le sol allemand.

Si Mally est toujours en quarantaine, Justin Bieber continue quant à lui sa tournée Believe à travers l'Europe. Le singe aurait toutefois beaucoup du mal à s'adapter à ce changement d’environnement, et celui-ci a même été photographié en train de tenir une peluche et un cliché du chanteur.

Kurt Grabenwoeger, un vétérinaire autrichien, s'est dit indigné du comportement de Justin Bieber, qu'il qualifie de « monstrueux ». « Ces singes ont besoin d'être aux côtés de leur mère pendant au moins un an, et d'être entourés de leur famille. Ce sont des êtres vivants et non des accessoires pour les célébrités. Ce n'est pas un sac à main. Imaginez un bébé humain, âgé de seulement 10 semaines, voyageant à travers le monde – qui le permettrait ? »

Le directeur de l'établissement, où a été placé Mally, s'est également exprimé. Selon lui, le singe était encore trop jeune pour être séparé de sa mère, ce qui explique ses difficultés d'adaptation. « Je peux confirmer que le singe a quatorze semaines et qu'il a semble-t-il été séparé de sa mère lorsqu'il avait entre neuf et dix semaines, a expliqué Karl Heinz Joachim au Central European News. C'était trop tôt. C'est évident que ceux qui s'en occupaient auraient dû le savoir. Nous ne pouvions pas le faire manger tant que nous ne lui avions pas donné sa peluche. Il était encore très sauvage lorsque nous l'avons récupéré. Vous pouvez voir dans les clichés de Bieber que la seule façon qu'ils avaient de le garder sous contrôle était de lui donner sa peluche. »

Mally a donc accepté de se nourrir, une fois sa peluche récupérée. Karl Heinz Joachim a confié être très choqué par l'éducation de ce singe, bien qu'il espère pouvoir s'en occuper au mieux.

© La Dernière Heure 2013