PARIS À l'heure où les magazines féminins essaient de réintroduire des femmes plus rondes dans leurs pages, Karl Lagerfeld fait l'apologie des minces, voire des maigres. "Personne ne veut voir des femmes rondes dans la mode." Il estime dans une publication allemande, Focus, que les critiques sur la maigreur des mannequins sont "absurdes". Et qu'elles émanent de personnes mal placées pour parler de mode. "Vous avez des mères assises devant la télé avec un paquet de chips qui disent que les mannequins minces sont horribles."

Quant au magazine allemand Brigitte, qui avance que les mannequins très maigres poussent certaines jeunes filles à l'anorexie, il répond sans détour : "Les anorexiques ne sont pas maigres parce qu'elles veulent être mannequins, elles ont sûrement des problèmes familiaux ou ont souffert de traumatismes."

Le styliste se contraint lui-même à suivre un régime très strict. Enrobé au début de sa carrière (pour ne pas dire gros), il fait très attention à garder sa ligne, même s'il affirme que ce n'est pas par privation. "Je n'aime que les choses que je suis autorisé à manger, donc ce n'est pas comme si je devais éviter des choses pour perdre du poids."

Ces propos risquent de faire grand bruit dans le monde de la mode où le débat sur la minceur des modèles fait rage depuis quelques saisons.



© La Dernière Heure 2009