N'en déplaise à la reine Elisabeth II et aux traditions séculaires qui voudrait que les enfants soient avec une nourrice pendant que les parents remplissent leur rôle... Et la joie de Noël dans tout ça ? Kate ne l'entend pas de cette oreille, cette année encore !


George surexcité par Noël et tout à son affaire au pied du sapin pour déballer ses cadeaux... La petite Charlotte gazouillant et jouant avec de longs rubans rouges et verts. Et l'étiquette britannique voudrait interdire ce spectacle réjouissant aux jeunes parents des deux enfants ? Le couple entend bien faire passer ses enfants avant tout pour vivre une vie de famille la plus "normale" possible.

Et donc... Kate Middleton, comme l'an passé, a décidé de ne pas se plier au "Christmas" très formel qui voudrait voir le Duc et la Duchesse de Cambridge ouvrir leurs cadeaux le 24 décembre avant d'aller sagement se coucher afin d'être frais et dispos pour la messe du 25. Celle-ci est suivie d'un déjeuner à Sandringham House où les enfants de moins de 12 ans n'ont pas leur place. Et où seule la famille royale a sa place, beaux-parents, beau-frère, belles soeur, out ! Ensuite : tout le monde devant la télévision pour l'allocution de la Reine Elizabeth II. Un programme un peu "boring" détaillé par le site anglais The Daily Beast.

Cette année encore, le couple héritier ira se réfugier dans sa résidence d'Amner Hall à son retour de l'église. Là, ça va être la fête ! En effet, Geroge qui a 2 ans et demi connaît désormais tout le potentiel réjouissant de cette fête accompagnée de cadeaux... Le prince William a confié lors d'une interview au magazine The Big Issue (en faveur des mal-loges au Royaume Uni) : "George va sauter dans tous les sens. Il a compris cette année ce que Noël signifiait. Je serai content si j'arrive à dormir le soir du réveillon". "C'est une expérience très différente quand vous avez votre propre famille a ajouté le duc de Cambridge. Cette année, on fêtera Noël avec deux enfants, dont un qui commence à y prendre goût. Ça va être du travail. Mais j'ai hâte."