Quelques jours après l’annonce de son divorce, les échotiers se déchaînent…

Tom Cruise a toujours été un très bon combustible pour alimenter la machine à rumeurs. On ne compte plus celles qui le prétendent homosexuel et on rit encore de la dernière, qui prétend qu’il se tartine le visage à grands coups de fientes de rossignol pour garder une jolie peau ! Du coup, dès l’annonce officielle de son divorce – et après avoir gardé le silence par respect de sa vie privée au moins quelques heures ! – la presse américaine s’en est donné à cœur joie pour expliquer les raisons de la rupture.

La première serait la scientologie. Qui aurait eu un effet dévastateur sur le couple, et en particulier sur Katie Holmes, qui n’en pouvait plus d’être, sans cesse, sous surveillance. La jeune femme aurait même été suivie par des voitures de la police privée de l’Église. Suri, elle aussi, aurait été sous haute protection de la secte et ça, sa mère n’en voulait vraiment pas.

Par ailleurs, le site RadarOnLine n’y va pas par quatre chemins quand il décrit Tom Cruise comme un tyran domestique, qui voulait absolument tout contrôler de la carrière de sa femme. Qui n’a d’ailleurs pas tourné grand-chose depuis qu’elle a croisé la route de son mari. Quand Katie a rencontré Tom, elle a été ravie par cet homme… Elle l’avait idolâtré alors qu’elle était encore enfant, puis voilà qu’elle se retrouvait avec lui, en personne. Romance, amour, jets privés, virées shopping, Katie tombe enceinte et puis elle se retrouve mariée lors d’une cérémonie de conte de fées : elle n’a littéralement pas eu le temps de respirer, et encore moins de faire le point sur la situation. Tom a toujours pris toutes les décisions , a confié un proche du futur ex-couple au même site.

Il en est une, en tout cas, qu’il n’aura pas eue à prendre : c’est son divorce. C’est Katie qui a rempli la demande, à New York, espérant obtenir la garde exclusive de sa fille (ce que les juges de cet État accordent plus volontiers). L’équipe de Cruise va prouver que Katie ne remplit pas les critères de résidence pour déposer la demande à New York, et que les deux acteurs vivent tous les deux à plein temps en Californie, et particulièrement à Los Angeles , a-t-on contre-attaqué dans le camp de l’acteur. Il ne laissera certainement pas Katie avoir la garde exclusive. Tout cela prend le chemin d’une bataille pour la garde très conflictuelle.”



© La Dernière Heure 2012