Ari Behn, qui accusait Kevin Spacey d'attouchements, s'est suicidé rapporte l'AFP. La veille, l'acteur postait une vidéo mystérieuse sur son compte Instagram.

En 2017, Ari Behn avait accusé Kevin Spacey d'attouchements lors d'un concert pour le prix Nobel de la paix: "Nous avons eu une grande discussion, il s'est assis juste à côté de moi. Au bout de cinq minutes, il m'a dit : 'Allons fumer une cigarette'. Puis il a mis sa main sous la table et m'a attrapé par les couilles. Mes cheveux étaient sombres à l’époque, j’avais dix ans de moins et j’étais exactement son genre", avait-il déclaré sur la radio norvégienne P4.

Très troublant, la veille de la mort de Ari Behn, Kevin Spacey publiait une vidéo, intitulée KTWK pour "Kill Them With Kindness" ("Tuez-les gentiment"), dans laquelle il tient des propos troublants: "Vous ne pensiez quand même pas que j'allais rater l'occasion de vous souhaiter un joyeux Noël ? C'était une très bonne année et je suis très content d'être de nouveau en bonne santé. J'ai fait des changements dans ma vie et je voudrais vous inviter à faire de même. Je voudrais plus de bonté dans ce monde. Je sais ce que vous êtes en train de penser: 'Il est sérieux ?' Je suis très sérieux. Et ce n'est pas si compliqué, croyez-moi. La prochaine fois que quelqu’un fait quelque chose que vous n’aimez pas, vous pouvez passer à l’attaque. Mais vous pouvez aussi garder votre sang-froid et le surprendre. Vous pouvez...le tuer avec de la gentillesse..."

Il s'agit peut-être d'une drôle de coïncidence mais cette affaire vient alimenter les nombreuses rumeurs et thèses complotistes entourant le cas de l'acteur américain.

En effet, la presse américaine s'emballe car il s'agit là du troisième décès en l'espace de quelques mois de l'un des accusateurs de Kevin Spacey.

En octobre dernier, un masseur anonyme était décédé des suites d'un cancer et en mai, Linda Culkin, une infirmière, avait également perdu la vie, percutée par une voiture.

L'un de ses procès avait été par ailleurs annulé car le téléphone de l’une des victimes contenant les preuves incriminant Kevin Spacey avait disparu.