Kim Kardashian braquée à Paris, neuf millions d'euros de bijoux volés

PARIS 03/10 (AFP)

Indemne mais "sonnée", la star américaine Kim Kardashian, en visite à Paris, a été braquée en pleine nuit dans sa chambre d'hôtel par des hommes armés qui se sont enfuis avec neuf millions d'euros de bijoux. La vedette de téléréalité, venue pour assister aux défilés de la Fashion Week, a été agressée dans la résidence de luxe où elle séjournait, l'hôtel de Portalès, situé dans un quartier cossu en plein centre de la capitale.

Des hommes armés et masqués, vêtus de blouson de police, ont fait irruption dans sa chambre vers 02h30 lundi et l'ont tenue en joue. Ils l'ont ensuite "ligotée" et "enfermée dans la salle de bains" avant de prendre la fuite, selon des sources policières.

Kim Kardashian, 35 ans, "est vraiment très sonnée mais, physiquement, elle est indemne", a précisé sa porte-parole. Elle a quitté la France tôt lundi matin après avoir été entendue par la police.

Le butin est conséquent: une bague d'une valeur de quatre millions d'euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions. "Deux téléphones ont également été dérobés", selon une source policière.

D'après les premiers éléments de l'enquête, les braqueurs, au nombre de cinq, ont entravé le veilleur de nuit, et deux d'entre eux sont ensuite entrés dans les appartements de la star. La préfecture de police de Paris a assuré lundi que "tout était mis en oeuvre" pour les interpeller.

A New York, son époux Kanye West chantait depuis une heure au festival The Meadows lorsqu'il a lancé au public "désolé, le concert est fini", avant de s'éclipser. Un responsable du festival a ensuite expliqué que le chanteur était parti en raison d'une "urgence familiale".

L'attaque contre l'hypermédiatique Kim Kardashian porte un nouveau coup dur au secteur touristique français, en berne depuis les attentats djihadistes qui ont fait 238 morts en 2015 et 2016.

L'agression donne une image "très dommageable pour la destination France", a regretté l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), dont le secteur a déjà perdu 11,4% de nuitées depuis janvier.


"Acte très rare"

La députée Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017, s'est elle aussi inquiétée pour "l'image de Paris" et la "contre-pub que ça représente".

Malgré tout, la maire socialiste de Paris Anne Hidaldo s'est voulue rassurante, évoquant un "acte très rare, dans un espace privé" qui "ne remet en aucun cas en cause" la sécurité de la capitale.

Sans atteindre les mêmes montants, il existe pourtant plusieurs précédents de vols contre de riches étrangers lors de leurs séjours parisiens ou sur la Côte d'Azur (sud-est).

En avril 2015, une collectionneuse d'art d'origine taïwanaise s'était ainsi fait voler pour 4 millions d'euros de bijoux Chanel lors d'un vol à la portière.

Le plus important vol de bijoux dans le pays demeure le braquage en juillet 2013 de l'exposition "Extraordinary Diamonds" organisée à l'hôtel Carlton de Cannes (sud-est), avec un butin estimé à 103 millions d'euros.

Selon son compte Instagram, qui compte 84 millions d'abonnés, Kim Kardashian est arrivée à Paris il y a plusieurs jours avec plusieurs membres de sa famille. La brune pulpeuse avait assisté dimanche aux défilés de Balenciaga et Givenchy.

L'égérie de la téléréalité, révélée par l'émission mettant en scène sa famille "L'incroyable famille Kardashian", et le rappeur Kanye West forment l'un des couples les plus médiatiques du moment.

En mai 2014, ils avaient célébré leurs noces en grande pompe en Europe, où ils avaient organisé une fête privée au château de Versailles, près de Paris, avant de transporter leurs invités en jets privés jusqu'à Florence.

Kim Kardashian et Kanye West avaient été cités en 2015 parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le magazine Time. Ils représentaient alors à eux deux une fortune proche des 60 millions de dollars.