People "Kimono", c'est le nom de la nouvelle marque de culottes gainantes de la star américaine qui suscite la polémique sur Twitter. Le nom de la nouvelle gamme de Kim K ne fait pas du tout l'unanimité, surtout au Japon où le hashtag "KimOhNo" a vu le jour.

Les Japonais estiment qu'il s'agit d'appropriation culturelle, c'est-à-dire l'utilisation d'éléments d'une culture par les membres d'une autre culture "dominante", et l'ont fait savoir de manière virulente sur les réseaux sociaux. Le fait d'avoir utilisé le nom d'un vêtement traditionnel ne plait pas du tout et dérange les Nippons qui demandent plus de respect pour leur culture.



Kim Kardashian, qui a connu le succès avec sa ligne de maquillage, a lancé sa marque "Kimono" afin de répondre aux attentes de nombreuses femmes concernant les soutiens-gorge et les culottes gainantes.

La démarche de la star de télé-réalité semble partir d'un bon sentiment mais les Japonaises ne paraissent pas vouloir en rester là. On attend la réponse de Kim Kardashian face à la polémique "KimOhNo".