Autant en emporte le vent, Titanic, Breakfast at Tiffany's, Ghost... les baisers de cinéma cultes ne manquent pas. Et, selon beaucoup, celui du premier Spider-Man, sorti en 2002, fait partie intégrante de la liste. En effet, comment oublier ce langoureux baiser à l'envers et sous la pluie entre l'homme-araignée et Mary Jane. Alors que le dernier volet de la saga fait un carton, Kirsten Dunst est revenu sur ce moment bien moins romantique qu'il n'en a l'air.

Eau dans le nez

"Je ne le ressentais pas du tout comme ça", a-t-elle répondu, interrogée sur la dimension mythique de la scène par W Magazine. La raison principale ? Les difficultés rencontrées par son partenaire Tobey Maguire. "De l'eau lui rentrait dans le nez, puis il n'arrivait plus à respirer à cause de son costume de Spider-Man, puis j'avais la sensation qu'il était très tard", a-t-elle confié. L'actrice de Power of the Dog n'en reste pas moins extrêmement "fière" d'avoir suivi la vision de Sam Raimi. "Il m'avait donné ce livre sur les baisers célèbres qui m'a fait réaliser à quel point il voulait que ce soit romantique et unique. (...) Mais je n'avais pas cette impression avec Tobey en cochon pendu", a-t-elle ajouté. Pour la passion, on repassera.