En commentant sur Twitter la prestation de Gabriel Jesus lors du match de Premier League qui opposait Manchester City à Arsenal dimanche, cet internaute ne pensait sûrement pas se faire reprendre par une ancienne ministre. "Mais vraiment à quoi sert Jesus?", s'indignait-il alors avant que Christine Boutin, visiblement plus croyante que passionnée de sport, le tacle. " Et vous? Qu'avez-vous fait pour stopper les désastres? Jesus nous laisse libres et c'est un énorme cadeau. Tout cela n'est que le résultat que de nos lâchetés, négligences, paresses,...", a-t-elle rétorqué.
 
 
L'auteur du message n'a pas hésité à lui signaler son erreur : " Je parle du joueur de Manchester City lâchez ma veste et passez une bonne journée", a-t-il répondu à Christine Boutin qui n'en était pas à sa première bourde sur les réseaux sociaux. En 2019 son tweet face à l'incendie de Notre Dame, conclu par un smiley faisant un clin d'oeil, avait déjà suscité de vives réactions.
La tweetosphère n'a encore une fois pas tardé à plaisanter de ce quiproquo et à le détourner comme à son habitude.