Tom Hanks n'a pas vraiment pu manger tranquille, lundi soir, dans un resto chic de Trouville...

DEAUVILLE Parole de serveur, lorsqu'il était venu, la dernière fois, ça s'était pas passé comme ça. Il faut dire que c'était en plein été, qu'il était avec sa femme et que Tom Hanks n'avait pas un film à défendre au Festival...
Lundi soir, en tout cas, son arrivée comme son départ, dans ce célèbre restaurant de Trouville, avec vue sur la Touques, ne sont pas passés inaperçus. Pendant que l'acteur déguste les spécialités de la maison, fraîchement pêchées, les fans s'agglutinent sur le trottoir et n'en ratent pas une miette. `On lui avait proposé une table tranquille, dans une salle à part, mais il n'a pas voulu. Eddie Murphy, lui, quand il était venu, c'est ce qu'il avait fait´, commente le serveur, totalement dépassé par les événements mais qui prend, c'est plus chic, un air dégagé. `Mardi, on aura Harrison Ford. Il est déjà venu souvent, c'est un habitué de la maison. Un type très simple, très gentil.´

Pendant qu'il égrène ses souvenirs de garçon de salle, Tom se fait la malle. Branle-bas de combat sur la terrasse. Les serviettes deviennent le support de précieux autographes que même les plus blasés, ici, veulent obtenir! Motif? `C'est une star!´ Evidemment. D'autant que pour l'instant, le public n'en a pas encore eu tellement à se mettre sous la dent. Les choses sérieuses ont donc véritablement commencé avec Tom l'habitué et se poursuivront avec la blonde Gwyneth Paltrow, qui débarquera à Deauville aujourd'hui pour présenter Possession, de Neil LaBute, autre familier de l'endroit. Ils devraient y croiser Harrison Ford (et Calista Flockhart), donc, qui, entre deux plateaux de fruits de mer, assurera la promotion de K-19.

En attendant, la compétition s'est ouverte, lundi matin, avec la projection du premier film d'un réalisateur que tout le monde connaît déjà puisque Sonny est signé Nicolas Cage. Le jeune marié avait promis qu'il foulerait, lui aussi, les planches cette année. Mais, retenu sur le tournage du nouveau film de Ridley Scott, il a annulé. Beau joueur, il donnera, malgré tout, un conférence via satellite, à laquelle, c'est sûr, nous assisterons pour vous...


© La Dernière Heure 2002