Albert de Monaco avait attendu le décès de son père le prince Rainier III pour reconnaître sa fille naturelle en 2006.

Jazmin Grace Grimaldi, fille naturelle du prince Albert de Monaco, profite pleinement de son été en Europe. Venue spécialement de New York où elle réside pour assister au mariage de son cousin Louis Ducruet en juillet dernier, Jazmin Grace a mis à profit ce séjour en Europe pour visiter plusieurs pays.

Après quelques jours en principauté et les réjouissances du mariage, la jeune femme accompagnée par son amoureux Ian Mellencamp, a mis le cap sur l’Irlande pour partir sur les traces de ses ancêtres. La famille de la princesse Grace, les Kelly sont en effet originaires du comté de Mayo. Jazmin Grace a donc fait halte dans la demeure familiale des Kelly partis ensuite vers Philadelphie.

Deuxième étape de ce périple estival l’île d’Ibiza. Ensuite, la fille du prince de Monaco a découvert la région de Porto qu’elle a adorée, diffusant plusieurs clichés sur les réseaux sociaux dont un devant un mur recouvert des typiques azulejos assortis de plus à sa jupe.

Enfin, cette semaine retour à Monaco avec des excursions dans les localités voisines et un coup de cœur pour Eze-sur-Mer où elle s’est produite en live dans un restaurant en bord de plage.

Jazmin Grace est née à Palm Spings aux États-Unis en 1992. Sa mère Tamara Jean Rotolo a eu une idylle l’été précédent sur la Côte d’Azur avec Albert de Monaco, alors prince héréditaire. Ce dernier avait attendu le décès de son père le prince Rainier III pour reconnaître ses deux enfants naturels en 2006 (il a aussi un fils Alexandre né en 2003).

Jazmin Grace vit à New York où elle tente de percer avec un certain succès dans le monde de la chanson. C’est là qu’elle a beaucoup fréquenté sa cousine Pauline Ducruet, fille de la princesse Stéphanie, qui étudiait le stylisme. Il n’était pas rare de les voir ensemble sur les comptes de leurs réseaux sociaux, dînant ou prenant un verre avec des amis.

Comme le prévoient les dispositions de la famille Grimaldi, seuls les enfants nés d’une union légitime (au moins civile) sont dynastes. Jazmin Grace et Alexandre ne peuvent donc à ce jour prétendre au trône monégasque mais ils sont en revanche héritiers de leur père en ce qui concerne sa fortune personnelle.

Le prince Albert n’a jamais fait mystère qu’il voyait plus ou moins régulièrement ses deux enfants naturels, ceux-ci venant ponctuellement en principauté.