La guerre est-elle déclarée ? Cet été, au moment même où l'absence prolongée de Charlène faisait naître les plus viles rumeurs, une autre figure s'est rappelé au bon souvenir des Monégasques : Nicole Coste. Cette ancienne hôtesse de l'air Air France devenue styliste est la mère d'Alexandre, le premier fils d'Albert II. Le duo avait fait grand bruit en participant au Bal de la Croix-Rouge sur le Rocher en marge des 18 ans du jeune homme. Mais entre les deux femmes, les relations sont des plus fraîches. Des propos récemment rapportés par le spécialise royauté Richard Eden risquent de ne rien arranger.

"C'est le karma"

"Je me fiche de ce qui se passe avec elle. Pourquoi je devrais m’en soucier ? Tout ce qui lui arrive, c'est le karma", lui aurait-il glissé lors d'une soirée à Londres, lit-on dans le Daily Mail. "Les habitants de Monaco m'aiment plus que Charlène. Ils m'aiment vraiment et me respectent", aurait-elle affirmé sans empathie. Au mois d'août, Nicole Coste, très protectrice, avait lancé une première salve dans les colonnes de Paris Match. "Elle a, par exemple, changé mon fils de chambre, profitant de l’absence de son père pour l’installer dans l’aile des employés. En tant que mère, je ne trouve pas de mots pour décrire ces agissements", avait-elle révélé, levant le voile sur les coulisses agitées de la vie monégasque. Des propos qui avaient rendus Albert II "furieux".