N’ayant pas droit aux bourses, elle devait trouver 40 000 livres sterling pour suivre des études en mathématiques à l’université de Warwick. Grâce aux réseaux sociaux, elle avait réussi à trouver une partie de la somme, mais il lui manquait 23 373 £. Que Taylor Swift vient de lui verser, sans la connaître, pour qu’elle puisse poursuivre son rêve. Chapeau bas.