Les Diables rouges affrontent ce soir le Portugal en 1/8 de finale de l’Euro. Jusqu’en 1910, le pays fut un royaume. Le roi Philippe a d’ailleurs des ancêtres portugais par son arrière-grand-mère paternelle la reine Elisabeth, épouse du roi Albert Ier. La reine, née duchesse en Bavière est la fille du duc Charles Théodore en Bavière (1839-1909) et de l’infante Marie José de Portugal (1857-1943), petite-fille du roi Joao VI (1767-1826).

C’est un attentat qui va provoquer à court terme la chute de la monarchie au Portugal. Le roi Carlos et la reine Amélie avec leurs deux fils le prince héritier Luiz et le prince Manoel rentrent à Lisbonne après une visite officielle en France (la reine est une princesse d’Orléans) et un séjour à Vila Viçosa dans l’Alentejo. Lorsque le landau de la famille royale arrive sur la place du Commerce, il est attaqué par deux révolutionnaires républicains Alfredo Luís da Costa et Manuel Buíça.

Le roi et son fils aîné âgés respectivement de 44 et 20 ans perdent la vie. Le prince Manoel doit sa survie à sa mère la reine Amélie qui repousse comme elle le peut les assaillants avec son bouquet de fleurs. Manoel n’a que 19 ans lorsqu’il monte sur le trône après ce drame qui plus est familial. Malgré la popularité de la souveraine qui soutient son fils au mieux, la monarchie vacille un peu plus d’un an plus tard.

Aujourd’hui, il est possible de visiter les anciens palais royaux dont celui de Sintra ou le musée des carrosses royaux à Lisbonne. Le prétendant au trône dom Duarte, duc de Bragance, entretient d’excellentes relations avec le pouvoir, étant même officiellement convié lors des grands événements ou visites officielles d’autres familles royales. Le roi Philippe avait assisté en 1995 à Lisbonne à son mariage qui fut l’événement de l’année.