Florent Pagny va mieux. Le visage marqué par les séances de chimiothérapie, il a en effet rassuré ses abonnés, mercredi, sur Instagram avec une nouvelle vidéo. "Je ne vous ai pas imposé une série Netflix sur mon traitement et mon histoire. Maintenant qu'elle est bientôt derrière moi puisqu'il ne me reste plus qu'une chimio, je peux vous dire que je vais très bien. Alors oui, j'ai un peu changé de look, c'est le traitement qui veut ça mais je vais m'y faire et ça va passer."

Et de rajouter aujourd'hui dans Gala, pour ne pas surprendre les fans de The Voice lors de la demi-finale de ce samedi soir. "J'assume ma tête même si je mettrai peut-être des lunettes à cause de la chute de mes cils qui me donne vraiment un air malade, mais le reste je gère", a-t-il déclaré dans le magazine français avant d'ajouter : "Je n'ai plus de cheveux, plus de barbe, plus beaucoup de sourcils ! Que veux-tu, j'ai toujours travaillé tous les looks, là j'arrive à l'extrême (rires). C'est le plus épuré !"

"La tumeur a bien rétréci, de la taille d'un bon kiwi, je suis passé à une noisette après deux chimios"

"J'ai essayé de ne pas me poser trop de questions, car les réponses peuvent t'anéantir, confie Florent Pagny à son grand ami Nikos Aliagas dans les pages de Gala. Tu ne peux pas non plus te laisser glisser dans une tristesse ou une angoisse que tu ne pourras pas contrôler." Et le chanteur de 60 ans, au look métamorphosé, l'assure: "Maintenant, je sors du tunnel. J'ai quelques réponses qui me permettent de mieux évaluer la situation et ça ravive en moi certaines choses que j'ai un peu perdues, arrivé à mon âge (...) Ce cancer m'a réveillé en quelque sorte, et il a redéfini le sens de mes priorités."

L'interprète de Savoir aimer insiste pour donner de bonnes nouvelles. "Les dernières nouvelles que j'ai de mon intérieur, si je peux m'exprimer ainsi, c'est que la tumeur a bien rétréci, de la taille d'un bon kiwi, je suis passé à une noisette après deux chimios", confesse-t-il toujours à Gala. "Dès que mon protocole sera terminé, je passerai très rapidement à autre chose !", a assuré celui qui a pu compter sur le soutien sans faille de ses proches. "Ils sont là, et on relativise tout ça en famille. On ne veut pas se faire embarquer par le drame. Chez nous, on se dit qu'il y aura toujours des solutions puisqu'il y a un problème ! (rires)".

"Tant que ma voix est là, je suis là ! Je ne lâcherai rien !"

Le coach de The Voice la plus belle voix confie aussi que ce cancer lui a fait changer sa vision de la vie. "Cette maladie a clarifié mon futur. Une fois que j'aurai terminé ma dernière chimio, la sixième, je vais me retaper, profiter de la vie, de mes proches près de la nature et c'est une chance".

Et Florent Pagny, malgré l'adversité, n'en oublie pas sa passion pour sa musique, ni ses fans.

"Tous mes plus proches m'ont écrit un titre, mais il faut d'abord que je me remplume un peu avant de l'enregistrer car j'ai perdu du muscle. Ce serait difficile de chanter trop longtemps. Dans l'immédiat, je vais partager un morceau avec les mômes dans The Voice. Je verrai ainsi comment je respire car je n'ai pas chanté depuis un bout de temps. Mais, tant que ma voix est là, je suis là ! Je ne lâcherai rien !",a-t-il conclu. "Et je terminerai ma tournée après m'être retapé !"