Le "Megxit" aura déclenché une véritable guerre des livres de part et d'autre de l'Atlantique. En plus des parutions de Finding Freedom et Battle of Brothers, c'est Lady Colin Campbell qui avait décidé de prendre la plume pour livrer sa vérité. Celle qui fut un temps l'amie et la confidente de Lady Di y tacle sèchement Meghan Markle dans Meghan and Harry : The Real Story.

Dans l'ouvrage, l'actrice y est dépeinte comme totalement "accro à la célébrité". Un trait de personnalité autant qu'un objectif de longue date piloté par ses équipes de communication a estimé l'autrice dans le Graham Norton Show. "Devenir la célébrité la plus connue de la planète est une politique délibérée et implique de provoquer beaucoup de polémiques, sinon vous n'êtes pas si célèbre", a glissé Lady Colin Campbell ce 10 octobre. Pour l'atteindre cet objectif, il fallait donc, selon la biographe, ne pas avoir peur de quitter la famille royale britannique avec pertes et fracas. "J’ai commencé à écrire ce livre parce que, l’an dernier, j’ai su que Meghan – avec la complicité d'Harry – se préparait à faire plusieurs choses aux États-Unis qui lui étaient complètement prohibées en tant que membre de la famille royale. Par exemple, entrer en négociations avec des entreprises commerciales ou défendre des idées politiques", a-t-elle affirmé. À l'entendre, la route tracée par l'actrice de Suits ne semble plus si longue...