Entre la famille royale britannique et les chevaux, c'est une passion qui n'a jamais failli. La pandémie ayant baissé la garde, c'est donc avec beaucoup de joie que la plupart de ses membres se sont amassés dans les tribunes du Royal Ascot, le plus prestigieux des événements hippiques.

Costumes d'apparat

Du prince Charles et la duchesse de Cornouailles aux heureux parents Zara et Mike Tindall en passant par le prince Edward et Sophie de Wessex, les Windsor étaient nombreux à avoir rallié le mythique hippodrome du Berkshire ce 15 juin. Comme de coutume, chapeaux fantaisies, haut-de-forme et costumes queue-de-pie étaient de mise.

Une 2e absence en 69 ans règne

Seule ombre au tableau ? L'absence remarquée d'Elizabeth II, 95 ans. Celle qui a su faire de son amour pour les équidés un véritable business a été retenue par ses fonctions officielles. Elle a notamment reçu le Premier ministre australien Scott Morrison à Windsor. Ce n'est que la deuxième fois que Sa Majesté rate le Royal Ascot depuis le début de son règne. King's Lynn, premier cheval royal en lice, a d'ailleurs fini à la septième place.