Quand l'ironie en dit long. Roublard sympathique et fort en gueule, Mike Tindall est l'une des personnalités fortes de la famille royale britannique. Cet ancien rugbyman a pris la main de Zara Phillips, la fille de la princesse Anne, en 2011 et y est parfaitement intégré. C'est pourquoi sa dernière sortie au sujet du prince Harry fait aujourd'hui couler de l'encre.

Invité de l'émission britannique "A Question of Sport" ce 27 septembre, "Big Mike" a laissé échapper que les Windsor avaient débattu de l'idée de "frapper" le duc de Sussex "à coups de poing" après le Megxit. Des propos grinçants qui laisseraient entrevoir la frustration de la famille à l'égard du petit-fils rebelle de Sa Majesté. Cette mauvaise blague découle directement d'une anecdote inédite glissée par Mike Tindall durant l'émission. Il a révélé qu'il avait volontairement agressé Harry avec son coéquipier Matt Dawson dans un bar de Sydney en 2003. Le but ? Voir à quelle vitesse ses gardes du corps interviendraient. "À Balmoral, la famille a maintenant le même genre de conversation. Sauf que la Reine lui a enlevé son service de sécurité", a-t-il glissé, cryptique.