Le médicament fait toujours autant débat dans la sphère publique.

Adoubée par certains, stigmatisée par d'autres, la chloroquine ne fait pas l'unanimité. Parmi ses défenseurs, Donald Trump qui a défini ce médicament comme "miraculeux". Touchée par le coronavirus, la femme de Tom Hanks, Rita Wilson a été traitée avec la chloroquine.

Dans l’émission The Talk, elle a tout d'abord abordé les différents symptômes de la maladie. "Le Covid-19 m'a rendue très fatiguée. J’étais très mal à l’aise. Je ne voulais pas qu’on me touche. Et puis, la fièvre a commencé. J’ai eu des frissons comme je n’en avais jamais eus. Avec le recul, je me rends compte que je perdais aussi le sens du goût et de l’odorat, ce que je ne réalisais pas à l’époque.”

Ensuite, elle est revenue sur le traitement controversé à base de chloroquine: "Je peux seulement vous dire que je ne sais pas si le médicament a fonctionné ou si c’était juste le moment où ma fièvre baissait spontanément, mais ma fièvre a bien baissé. Mais la chloroquine a eu des effets secondaires extrêmes.”

Elle a détaillé ces différents effets: “Je ne pouvais plus marcher. Mes muscles étaient très faibles", commence-t-elle. “Les gens doivent faire attention avec ce médicament. Nous ne savons pas vraiment si c’est utile dans le cas du coronavirus" prévient la femme de Tom Hanks.

Quant à lui, son mari a eu des symptômes plus légers: sa fièvre était moins forte et il avait toujours du goût et de l’odorat. “Mais il nous a fallu le même temps pour surmonter la maladie.”


Aujourd'hui, le couple est hors de danger.