À 23 ans, Mikaela Spielberg est déterminée.

"Une créature sexuelle". C'est ainsi que Mikaela, la fille adoptive du réalisateur américain Steven Spielberg, se sent. Au point d'en faire une carrière. La jeune femme de 23 ans a en effet expliqué au Sun U.S. qu'elle aimerait percer dans le porno.

"Je suis capable de satisfaire les autres"

"J’en ai eu marre de ne pas pouvoir capitaliser sur mon propre corps et honnêtement, j’en ai eu assez qu’on me dise de détester mon corps. (...) J’ai l’impression qu’en faisant ce genre de travail, je suis capable de satisfaire les autres, et ça fait du bien parce qu’en plus, ce n’est pas d’une façon qui me fait me sentir violée", lance-t-elle dans les colonnes du journal. Celle qui a choisi le surnom de "Sugar Star" vient donc de lancer sa "propre production de divertissement pour adulte" où les mots d'ordre sont "sécurisé, sain, et consensuel", lit-on dans Paris Match

Son péché mignon ? Le fétichisme des mains et des seins, concède-t-elle volontiers. Quant à son célèbre paternel, il aurait été "intrigué" plus qu'"énervé" sinon l'on en croit les propos de Mikaela. "J’ai été gâtée, mais de manière responsable, et mes parents m’ont élevée avec le sens du travail. Mon père a toujours aimé le fait que je sois très unique", estime-t-elle. Un sens du travail qu'elle mettra donc à profit dans l'industrie du X.