People

À Hollywood, la mode est à la simplicité. Entre les dépenses outrancières de Paris Hilton et les décolletés vertigineux de Pamela Anderson, certaines célébrités ont décidé de rappeler au commun des mortels leur part d’humanité. De plus en plus d’actrices et chanteuses ne cachent dès lors plus leur visage naturel. Lady Gaga et ses Monsters ont lancé la tendance. Sur les réseaux sociaux, la chanteuse partage depuis longtemps des photos d’elle avec vingt kilos en surplus ou cinq trop peu. Il y a quelques semaines, la Lady publiait encore un cliché pris à son réveil (mal coiffée et sans maquillage). Décomplexant à souhait !

L’excentrique personnage n’est plus la seule à s’assumer. Alors qu’il y a quelques années, les personnalités fuyaient les caméras dès qu’il leur manquait une couche de fond de teint, elles partagent aujourd’hui des images très simples.

Rihanna, championne du monde de l’exposition en tout genre, multiplie les clichés du genre. Son (ancienne) copine Katy Perry a accepté de se laisser filmer sans maquillage pour une émission de télévision. Résultat ? On reconnaît à peine la chanteuse mais on découvre une charmante jeune femme.

Du haut de ses 44 ans, Jennifer Aniston n’a pas hésité à publier une image personnelle sur laquelle elle pose sans artifice. Elle y dévoile un visage plus mature mais au moins aussi séduisant que celui auquel le grand public est habitué. Dans la même veine, Shakira a partagé des photos de vacances, en toute simplicité. Et de préciser que son compagnon, le beau Gerard Picqué, la préférait sans maquillage.

D’autres poussent l’exercice encore plus loin, en acceptant de participer à des campagnes de publicité au naturel. On pense notamment à Heidi Klum, qui s’était dévoilée pour l’association Children in Need.

La simplicité est devenue une denrée recherchée, au pays des stars. Une attitude courageuse mais qui laisse cependant songeur. Les stars seraient-elles toutes sublimes au quotidien ou ont-elles choisi des images particulièrement flatteuses pour faire perdurer cette illusion de beauté parfaite ? Même si ces clichés sont un premier pas, il est légitime de se demander s’ils sont décomplexants ou, au contraire, s’ils génèrent de nouvelles frustrations.