Le matraquage se poursuit. Tel un Don Quichotte des temps modernes, Simon Dorante-Day s'est lancé dans une quête impossible : prouver qu'il est le fils illégitime de Charles et de Camilla Parker Bowles. Hyperactif sur les réseaux sociaux et régulièrement interviewé dans les médias de son pays, cet Australien de 55 ans explique à qui veut l'entendre qu'il est le fruit des amours adolescentes du prince de Galles et de la duchesse de Cornouailles.

Sur Facebook, Dorante-Day a proposé une nouvelle "preuve" à celles et ceux qui, croyez-le ou non, s'intéressent de près à son cas. "Nouvelle comparaison intéressante", a-t-il écrit en légende d'un montage qui illustrerait la ressemblance de l'un de ses enfants avec Elizabeth II. "C’est le double de la reine" ou "il a même son sourire !", peut-on lire sous le comparatif, rapporte ELLE. L'individu aurait exigé de pouvoir réaliser des tests ADN pour prouver ses dires. Une demande qui aurait été maintes fois rejetée par Buckingham Palace.