C'est à la Basilique Sainte-Clotilde de Paris que tous les proches de Jean-Pierre Pernaut ont pu lui rendre un dernier hommage.

Parmi les personnes présentes, il y avait Dominique Lagrou-Sempère, qui a travaillé avec le journaliste durant plus de 20 ans. Elle a d'ailleurs pris la parole lors de la cérémonie.

Sur Twitter, elle a partagé l'hommage qu'elle a rendu à Jean-Pierre Pernaut, pour celles et ceux qui n'avaient pas pu assister aux funérailles.

"Je suis apaisée en sachant que tu l'es toi aussi désormais. Plus de douleur, plus de souffrance, plus de cancer… plus de clopes" écrit-elle en début de texte.

"Aimer et épauler ceux qui restent avec leur peine sur le chemin plutôt que de pleurer les morts. C'est ce que tu aurais voulu non ? On en a beaucoup parlé ensemble. Et tu le sais mieux que personne, je n'ai qu'une parole et je la tiens. Alors voilà, ce bouquet de mots, c'est à vous que je l'offre", poursuit-elle.

Avant d'évoquer le jour de l'enterrement de son mari. Ce jour-là, son ami Jean-Pierre Pernaut avait été présent pour elle. "Il n'a pas lâché du regard ma fille et mon fils, peu importe si les larmes coulaient sur son visage. Il était là pour eux, et il a toujours été là pour nous. Il m'a dit que lui aussi voulait sentir cet amour-là autour de lui quand viendrait son tour, qu'il voulait être enterré comme ça, avec les mêmes chansons, Johnny, Brel, Piaf. J'aime penser qu'il doit être infiniment heureux d'entendre leurs voix et vous savoir, près de lui."

Et de revenir sur leur carrière commune. "Jean-Pierre a été le premier à croire en moi. Il m'a fait confiance, il m'a donné la chance de grandir, de progresser, de m'émanciper sur le terrain en reportages puis à ses côtés sur le plateau de son 13 heures pendant ces 10 dernières années. (...) Où que tu sois, là, maintenant, n'oublie pas d'embrasser très fort Claude pour les enfants et pour moi. Je sais que vous allez tous les deux trinquer à la vie. Alors oui, 'vive la vie' !' C'était ton expression préférée."