En épousant demain un roturier, Ayako perdra son rang au sein de la famille impériale.

Demain, la princesse Ayako de Takamado, petite-cousine de l’empereur du Japon, épousera à Tokyo Kei Moriya.

La jeune fille née en 1990 est l’une des trois filles du défunt prince Takamado, cousin de l’empereur. Scolarisée au prestigieux collège de Gakushuin à Tokyo, la princesse a ensuite étudié en Colombie britannique au Canada. Elle est actuellement chercheuse universitaire dans le domaine des sciences sociales.

La princesse Ayako accomplit ponctuellement quelques engagements officiels et apparaît lors des grands événements de la famille impériale du Japon, auprès de sa mère la princesse Takamado qui est le membre de la plus actif de la Cour. L’annonce de ses fiançailles faisait suite à celles de la petite-fille de l’empereur la princesse Mako.

Les noces auraient dû avoir lieu quasi en même temps mais elles ont été reportées sine die en 2020 au plus tôt. La Cour justifiant cela par les lourds préparatifs en 2019 de l’abdication de l’empereur Akihito.

Comme toutes les princesses du Japon, en épousant un roturier, Ayako perd son rang au sein de la famille impériale. Aussi le gouvernement japonais a voté la dotation unique d’une somme de 800.000 euros.

Si cette somme peut sembler conséquente, il n’en est rien dans les faits au vu du coût de la vie surtout pour les locations à Tokyo.

La fille de l’empereur Akihito et de l’impératrice Michiko, la princesse Nori avait connu le même destin en se mariant avec un urbaniste de la mairie de Tokyo en 2005. Elle reçut 1 million d’euros et s’installa dans un premier temps dans l’appartement-studio de son époux où le couple cohabita avec la mère de ce dernier.

Nori (qui était très proche du roi Baudouin et de la reine Fabiola, séjournant auprès d’eux à Motril) avait pris avant son mariage des cours de conduite et de cuisine.

Ses parents lui achetèrent l’année suivante un appartement estimé à 785.000 € dans l’élégant quartier de Mejiro à Tokyo.

Pas facile d’être une princesse à la Cour impériale du Japon…