L'actrice américaine Jodie Foster, 45 ans, s'est présentée lundi comme une quadragénaire épanouie, "un âge merveilleux" qui permet de combiner expérience et jeunesse


LOS ANGELES "Les gens disent que la quarantaine, c'est avoir une nouvelle fois 18 ans", a plaisanté l'actrice lors d'une conférence de presse à Tokyo, à l'occasion de la sortie au Japon de son dernier film "L'île de Nim".

"Ce qui est excitant pour une femme quadragénaire, c'est que vous avez acquis une certaine confiance après les années passées", a-t-elle estimé. Mais selon l'actrice, "vous êtes encore assez jeune pour être enthousiaste sur votre avenir, sans avoir à vous tracasser sur votre identité".

"Suis-je une bonne maman, suis-je assez intelligente, assez forte ?+, vous ne vous posez plus ce genre de questions", a-t-elle souligné, jugeant que la quarantaine était un "âge merveilleux". Dans "L'île de Nim", sorti aux Etats-Unis et en Europe au printemps, Jodie Foster interprète une femme auteur de romans d'aventure qui mène une vie rangée, recluse chez elle.

Elle finit par se lancer dans l'aventure pour de vrai en se rendant sur une île perdue du Pacifique, afin de venir en aide à une petite fille qui l'a contactée par internet. Interrogée sur d'éventuelles phobies qu'elle partagerait avec son personnage, Jodie Foster a répondu qu'à l'inverse de l'héroïne, elle avait toujours aimé bouger. "J'adore voyager. J'adore prendre l'avion", a-t-elle expliqué.

Avec ce film, elle a voulu évoquer "l'âme aventurière en général" et sortir des poncifs sur la "virilité masculine", où seuls les hommes pourraient interpréter des personnages intrépides. "Quand j'étais petite, il n'y avait pas beaucoup de films sur des femmes aventurières", a-t-elle rappelé.

© La Dernière Heure 2008