Une nouvelle esquive au compteur de la First Lady...

Acquitté ce mercredi 5 février au terme d'une importante saga judiciaire, Donald Trump a vu s'éloigner le spectre d'une éventuelle destitution. Se sentant pousser des ailes, le Président américain a pris la parole ce jeudi 6 février, livrant un discours au vitriol. Mais outre les attaques du locataire de la Maison-Blanche à l'encontre de ses opposants, un geste de Melania Trump a attiré l'attention de plusieurs médias. La First Lady s'est en effet avancé vers son mari sur la scène et a esquivé son baiser, en lui tendant vivement la joue. Une façon d'éviter d'embrasser Donald Trump qui a donné lieu à un léger malaise. 



Cela n'a pas empêché le milliardaire de "remercier sa famille de l'avoir soutenu jusqu'au bout". "Ce n'était pas dans nos plans, a-t-il déclaré. Je devais me présenter à l'élection présidentielle et, si je gagnais, faire du super boulot". 

Si l'esquive de Melania a fait parler d'elle, c'est surtout parce que ce n'est pas la première. La femme du président américain a ainsi déjà refusé de serrer la main de son mari, alors que le couple accueillait Emmanuel Macron sur le perron de la Maison-Blanche, en avril 2018. 

Certaines rumeurs font part de tensions entre les deux époux. Kate Bennet, journaliste de CNN, a notamment rapporté dans un livre que le couple faisait chambre à part.