Habitué aux rôles de salopards, marqué au fer rouge par Snake Plissken, le redoutable hors-la-loi de New York 1997, Kurt Russell craint manifestement de laisser cette image-là dans l’imaginaire collectif. Ce qui explique pourquoi il a tenu à incarner le Père Noël dans The Christmas Chronicles 2. "Kurt m’a dit : ‘Je veux marcher vers le soleil couchant, ceci étant le dernier rôle que j’ai joué’", a expliqué le réalisateur Chris Columbus. C’est sûr que prendre sa retraite en Père Noël, cela ne manque pas d’allure.