Que va-t-il advenir de la tombe du père de Johnny Hallyday ? La question est posée après la découverte par une fan du rocker d’un avis de désaffection apposé sur la sépulture de Léon Smet située dans le cimetière de Schaerbeek.

L’information vient de RTL qui a été alerté par une inconditionnelle de Johnny elle-même prévenue par sa mère. Cette dernière a constaté qu’un panneau a été placé annonçant la fin de la concession le 31 décembre 2020.

© AFP

Le dernier renouvellement de cette concession date de 2005 et avait été fait par Johnny. Contactée par RTL, la commune de Schaerbeek confirme avoir prévenu le concessionnaire sans toutefois divulguer de qui il s’agit pour respecter sa vie privée. Ce n’est forcément plus Johnny puisqu’il est décédé en 2017.

Pour prolonger de quinze ans la concession, il en coûte 780 euros. Pas de quoi ruiner les héritiers du rocker. Mais ceux-ci n’ont que jusqu’au mois de mai pour manifester leur intention sans quoi la commune de Schaerbeek pourra décider de faire place nette. Ce n’est cependant pas la seule option envisageable. En effet, les autorités communales peuvent aussi décider que la tombe du père de Johnny Hallyday décédé le 8 novembre 1989 présente un intérêt qui justifie de la protéger. Il reviendra alors au collège de se prononcer sur la question.

© BELGA