Ce vendredi, la victime a choisi le site internet "Streetpress" pour s'exprimer. Pour le média, Sofia, un nom d'emprunt, a expliqué l'origine des faits et son cheminement personnel qui force à réfléchir.

Pendant longtemps, elle a hésité avant d'étaler cette histoire sur les réseaux sociaux. "Je suis un peu perdue sur quoi faire ou pas" explique Sofia. Cette étudiante de 23 ans est une grande fan de rap et enchaîne les concerts ou les festivals à travers tout le pays. Comme beaucoup, elle est notamment fascinée par l'énergie et la musique produite par Roméo Elvis. Elle explique qu'elle suivait l'artiste "à un moment où on devait être seulement une centaine dans la fosse". Elle affirme même avoir participé comme figurante dans deux de ses clips: "Drôle de question" et "Nappeux". Les deux personnes se sont même déjà envoyés des messages sur Snapchat en 2016.

Les faits se déroulent en mai 2019. Ce jour-là la jeune étudiante, qui travaille également sur le côté, obtient sa journée de congé. Elle décide de décompresser dans la boutique de vêtements Bison 4 où la marque de l'artiste est vendue. "J'ai toujours voulu y aller" avoue-t-elle. Elle voit des disques d'or de l'artiste au mur et discute avec les deux vendeurs. Sofia échange tranquillement et assure que tout se passe bien. En sortant de la cabine elle aperçoit le rappeur et ils commencent à discuter ensemble tout en continuant son shopping. "Et c’est trop fun : on chante sur la musique de fond et j’essaye d’autres vêtements. C’était comme si je faisais les magasins avec un pote, il n’a pas la grosse tête."

"Il entre avec moi dans la cabine et il ferme le rideau"

C'est à ce moment-là que tout dérape. "Quand je re-rentre dans la cabine, je sens une présence derrière moi et je sens que c’est lui. Il entre avec moi dans la cabine et il ferme le rideau." La femme précise qu'il n'y avait absolument aucune invitation lors de leurs échanges. "Et là, il arrive avec ses mains sur ma poitrine. Le mec est grand, il est imposant." Rapidement, elle lui demande d'arrêter ces agissements inappropriés. Elle argumente en lui expliquant qu'il a une copine et qu'il se doit de penser à elle. Cela ne fonctionne pas et il continue. "Il enlève ses mains et les met dans mon pantalon et sur mes fesses." C'en est trop pour Sofia qui lui demande ce qu'il est en train de faire. "Soudain, il a un déclic. Il arrête tout et sort. Comme s’il était en transe et qu’il venait de se réveiller."

Après cette scène traumatisante, elle sort de la cabine et aperçoit les deux vendeurs qui se seraient évaporés pendant ce temps. Sofia paie ses vêtements et part. Roméo Elvis l'aperçoit et lui demande de ne "pas en parler à ses copines". Le mal est fait.

"Elle ne comprenait pas bien ce qu’il se passait", une amie de Sofia

En sortant de cet endroit cauchemardesque, elle appelle une amie à elle prénommée Océane (nom d'emprunt pour l'article). "C’était en plein milieu d’après-midi. Sofia me téléphone et me dit que Roméo est venu dans sa cabine. Elle était chamboulée, encore dans l’adrénaline. Elle n’était pas spécialement positive mais pas spécialement négative non plus. Elle ne comprenait pas bien ce qu’il se passait." Quelques heures plus tard, les deux meilleures amies se rappellent. "Elle était cette fois révoltée et plus consciente de ce qu’il s’était passé. Elle me dit qu’elle l’a vraiment vécu comme une agression." Au bout du compte, elle prend la décision de ne pas porter plainte contre le rappeur.

"Roméo m’avait promis que j’étais la seule. Mais si c’était faux…"

Plusieurs éléments ont poussé Sofia à dévoiler cette sombre histoire dans les réseaux sociaux. L'arrestation de Moha La Squale a été l'un des déclics. Ce rappeur français a également été arrêté après avoir été accusé par au moins trois femmes de "violences", "agression sexuelle" et "séquestration". Sofia a conscience que les deux histoires ne sont pas identiques mais cela lui rappelle de mauvais souvenirs. "Roméo m’avait promis que j’étais la seule. Mais si c’était faux…" explique-t-elle.

Le confinement a également poussé la femme à porter plainte, surtout lorsque l'une de ses amies lui reparle de ce douloureux souvenir. "Ça m’a fait remonter des trucs" avoue-t-elle. Sofia remarque également que la blessure est plus profonde qu'elle ne l'imaginait. Elle évite de marcher seule dans la rue le soir, a des flashs de ce moment. Du coup, elle veut que cela cesse et pense qu'elle a besoin de parler à Romeo Elvis. En mai dernier, elle contacte le rappeur par message pour tenter d'avoir une explication: "Je ne veux pas gâcher ta vie. Je veux juste que tu réalises que ce que tu as fait, c’est vraiment quelque chose de mal. J’espère que tu ne feras plus jamais ce genre de chose à qui que ce soit."

L'homme ne nie pas et adresse directement des excuses maladroites. Il se rend compte de l'énorme bêtise qu'il a faite. Elle exprime son "besoin de lui parler en face" car "cela la hante toujours". Pendant une heure et demie, les deux personnes discutent et tentent de s'expliquer. Après la divulgation de l'affaire Moha la Squale, elle renvoie des messages à Roméo. Ce dernier répond au message "Je veux encore une fois m’excuser pour ce qu’il s’est passé, c’était n’importe quoi. (…) J’étais vraiment une merde sur le coup. (…) J’ai vraiment honte."

Finalement, Sofia décide de publier les stories sur Instagram pendant la nuit de lundi. Le rappeur ne l'en empêche pas mais elle finit par les enlever. Elle envoie donc un dernier message au rappeur: "J’ai tout effacé. Ma vie a été gâchée par plusieurs hommes, pour toujours, mais je ne veux pas faire la même avec toi. Je ne suis pas quelqu’un de méchant comme ça, comme toi. J’espère que tu auras le courage de me parler à MOI."

Seulement il est trop tard et les captures d'écran font déjà le tour de la toile. Victimes collatérales de cette affaire, Angàle et la copine du rappeur sont harcelées sur le net. A ce propos, Sofia se dit désolée pour elles. "Ce n’est pas juste. Surtout pour sa petite amie et Angèle. Je voulais juste encourager d’autres femmes à parler. Comme pour Moha La Squale." 

Angèle s'est depuis exprimée à ce sujet en expliquant qu'elle était "heurtée" par l'erreur de son frère. 

Selon Streetpress, Roméo Elvis et son équipe n'ont pas voulu réagir.

Après la divulgation de cette affaire, Romeo Elvis a réagi en avouant son erreur: "J'espère servir d'exemple à ne pas suivre" a-t-il expliqué.