Christopher Reeve, paralysé à la suite d'une chute de cheval en 1995, a accusé le président américain George W. Bush et les catholiques de freiner la recherche sur les cellules-souches embryonnaires qui pourrait lui permettre de remarcher. "Nous avons eu une grave violation de la séparation entre l'Eglise et l'Etat dans le débat sur cette technologie", affirme l'acteur rendu célèbre par Superman dans un entretien publié mardi par le quotidien britannique The Guardian. "Il y a des groupes religieux – je crois que ce sont les Témoins de Jehovah – qui considèrent comme un péché de recevoir une transfusion sanguine", poursuit M. Reeve. "Et si le président décidait de les écouter, eux, plutôt que les catholiques qui est le groupe qu'il écoute lorsqu'il s'agit de recherche sur les cellules souches embryonnaires, où en serions-nous avec les transfusions sanguines? Quand j'ai été blessé, je pensais qu'un financement adéquat et une expertise scientifique suffisante pourrait amener l'espoir. Mais ce n'est pas le problème : le budget des instituts nationaux de la santé est passé de 12 milliards de dollars lorsque j'ai été blessé à plus de 27 milliards de dollars maintenant" , poursuit-il. "Ce que je n'avais pas prévu, c'est l'influence de la politique", indique l'acteur. "Je suis en colère et déçu. je crois qu'on pourrait être bien plus avancés dans la recherche scientifique, et je serais dans une situation bien différente". Christopher Reeve, qui fêtera dans quelques jours ses 50 ans, dépense 270.000 livres (450.000 €) par an en traitements et dispose d'une équipe permanente qui l'aide notamment en stimulant ses muscles pendant deux heures par jour. Grâce à cette thérapie intensive, il peut de nouveau bouger les doigts de la main gauche et les orteils.

Des rumeurs circulant avec insistance sur Internet – et nées dans le magazine américain Star – prétendent que Julia Roberts souffrirait d’une maladie du sang relativement grave et qu’elle pourrait transmettre à son enfant, si d’aventure elle tombait enceinte. Un ami du couple aurait affirmé que Julia souffre de purpura thrombopénique idiopathique causée par le stress et qu’elle et Danny Moder auraient opté pour l’adoption.