Sans surprise, une pluie de stars s’est félicitée de l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche. Traditionnellement, les artistes penchent du c$ôté démocrate. Lors de son ultime discours de campagne donné en Pennsylvanie juste avant le vote, Donald Trump n’avait d’ailleurs pas caché tout le mépris qu’il avait vis-à-vis de ces personnalités. s’en prenant nommément à Lady Gaga (“Je pourrais vous raconter des histoires sur Lady Gaga, j’en connais beaucoup”), à Bon Jovi (“À chaque fois que je l’ai vu, il m’a léché le cul”) ou au basketteur LeBron James, tous des soutiens déclarés de Joe Biden.

Samedi matin, à l’annonce de la victoire du ticket Biden-Harris, Lady Gaga a été submergée par l’émotion au moment de s’adresser à ses 45 millions d'anonnés sur Instagram. La larme à l’œil, incapable de trouver ses mots, elle s’est réjouie de l’accession d’une femme, Kamala Harris, à la vice-présidence. Un message qu’elle a accompagné d’une photo d’elle dans les bras de Joe Biden.



Des larmes également pour JLo. De joie, évidemment. Jennifer Lopez l'a aussi confié en story, elle qui n'avait pas hésité à profiter de son show lors de la mi-temps du Superbowl pour s'afficher avec une tenue de scène dénonçant la politique migratoire du président sortant. Quant à Cynthia Nixon, star de la série Sex and the City, elle a littéralement hurlé son bohneur. Ce sont ses voisins d'appartement qui ont dû être surpris, au même titre que ceux de la jeune Billie Eilish qui a fait de même.

Même satisfaction pour Shakira qui, toujours sur Instagram, s’est félicitée que le monde soit désormais entre les mains d’une personne civilisée et pleine de compassion. Et la chanteuse d’annoncer qu’elle allait célébrer cela avec ses enfants en effectuant une danse. De son côté, l'actrice Alyssa Milano a adressé ses remerciements aux "personnes noires, aux Indigènes et aux personnes de couleur. Merci pour nous avoir sauvé. De nouveau".

Dans une série de tweets, Cher, qui s'est aussi impliquée dans la campagne du ticket démocrate, s'est exclamée: "Oh Mon Dieu, il l'a fait, elle l'a fait, ils l'ont fait (...) C'est un rêve devenu réalité (...) l'Amérique fait de nouveau partie du monde", tandis qu'Alicia Keys soulignait: "Nous ne laisserons pas la haine gagner! Quand on se rassemble on gagne! (...) Le vrai travail commence maintenant!".


Le réalisateur Spike Lee était aussi à la fête. Une joie qu’il a partagé dans les rues de Brooklyn en débouchant le champagne entouré de nombreuses personnes visiblement toutes masquées. Toujours très posé, l'acteur et réalisateur Sacha Baron Cohen s'est félicité que la démocratie fonctionne encore. "Les candidats ont fait campagne. Le peuple a parlé. Le vote est clair. Le président Biden sera investi le 20 janvier", a -t-il tweeté, lui qui avec son personnage fictif de Borat a piégé dans son nouveau film l'avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani. Non sans ironie, il déclare qu'il avait un job pour Donald trump mais que ses prestations de la semaine dernière étant dramatiques, il retirait son offre...


Même Kim Kardashian y est allée de son petit hommage en postant une photo de Joe Biden et Kamala Harris ponctuée de trois cœurs bleus, la couleur des démocrates. Surprenant lorsqu’on sait que son mari Kanye West est un fervent supporter de Donald Trump et qu’il s’était lui-même porté candidat à la présidence, chose qu’il entend refaire en 2024. Ce dernier devrait apprécier les autres photos et vidéos postées par son épouse saluant le succès du tandem démocrate...

De son côté, un verre à la main, Bouli Lanners s’est aussi félicité mais uniquement de la défaite de Donald Trump, "j'en ai rien à foutre de Joe Biden". Depuis son camping en région parisienne, manifestement désert comme le montrent les images de la courte vidéo qu’il a postée, il se réjouit de “la soirée de mer… e” que le toujours président américain a dû passer samedi. “Ça me fait tellement plaisir, ajoute-t-il presque hilare. C’est peut-être le seul truc sur lequel on se rejoint, une vraie soirée de merde.” Du Bouli Lanners tout craché.