Laeticia Hallyday s'est exprimée avec beaucoup d'émotion au 20 heures de TF1.

Ce vendredi soir, comme annoncé, Anne-Claire Coudray a reçu Laeticia Hallyday sur le plateau du 20 heures de TF1. Après avoir diffusé le clip de J'en parlerai au diable, extrait de son album posthume Mon pays, c'est l'amour, la maman de Jade et Joy s'exprime... enfin. "Sa voix m’a étonnée pendant toute la réalisation de l’album. C’est un album qui a été réalisé dans la douleur", explique Laeticia Hallyday qui parle de cette album comme "l'album de la survie".

Elle évoque ensuite son retour "compliqué" en France: "C'est la première fois qu’on revient sans lui, la première fois qu'on revient dans cette maison où on a vécu de longs mois de désesperance, de douleur, explique-t-elle. Ca fait des mois qu’on se bat pour survivre à son absence. c'est vertigineux cette vie sans lui. Le monde continue de tourner alors que le mien s’est arreté sans lui. J’essaye de trouver la force de me reconstruire pour mes filles, de trouver sa lumière."

Elle explique la guerre avec David et Laura

Vient le moment de parler de la guerre qui l'oppose à Laura et David suite au déshéritage de ces derniers. “ C’est une histoire qui aurait pu rester en famille, dans la dignité et la pudeur. C'était tellement violent pour moi, pour Jade et pour Joy. On n'a pas eu un seul coup de fil. (...) On aurait pu se parler autour d'une table avec beaucoup d'empathie et de tolérance. On est une famille qui s'est construite dans la différence, avec des défauts et des qualités, des failles, les egos des uns et des autes. On s'est construit dans l'amour et le respect de l'autre", confie-t-elle. "Johnny n'était pas manipulé quand il a rédigé ce testament. Il estimait qu’il avait protégé Laura et David de son vivant à travers des donations. Pour lui, ils étaient armés et protégés pour se construire et vivre. Alors que Jade et Joy sont toutes petites. Il a fait le choix de protéger ses jeunes filles. Il n'en avait pas parlé à David et Laura. Il y avait beaucoup de non-dits dans cette famille. Un homme n'est pas toujours courageux pour dire les choses. Johnny avait ses failles aussi."