Selon les informations de Closer, Laeticia Hallyday a pris la lourde décision de se séparer de leur villa familiale afin de rembourser les nombreuses dettes laissées par le Taulier. L’ardoise s'élevant à 30 millions de dollars d'après le magazine français.

Après une bataille judiciaire de deux ans, Laeticia avait signé un accord avec Laura Smet. Pour rappel, la fille de Johnny a obtenu un chèque de 2,6 millions d’euros et quelques affaires personnelles de son père. Quant à David Hallyday, lui, il a cédé tout son héritage à sa sœur. Le fils de Johnny a simplement demandé à garder un droit moral sur les projets commerciaux liés à l’œuvre de son père. Du coup, en renonçant aux poursuites contre Laeticia, les deux enfants aînés de Johnny Hallyday sont ainsi exemptés de participer au remboursement des dettes.

Une demeure à 15 millions d'euros

© coldwellbankerhomes.com

Voisine de nombreuses stars américaines comme Ben Affleck, Tom Hanks, Reese Whiterspoon, Adam Sandler ou encore Katie Holmes, la villa des Hallyday a été mise en vente ce vendredi 11 septembre sur le site de Coldwell Banker Realty pour la somme de 15 millions d’euros, rapporte Closer. Sur les 1.000m² habitables, on retrouve plusieurs salons, une bibliothèque, un bar, une cuisine équipée, quatre suites, une salle de jeux, une terrasse avec vue sur le canyon, un studio d’enregistrement ou encore une salle de cinéma.

© coldwellbankerhomes.com

Pour Jade, Joy et Laeticia, il leur reste toutefois la maison de Saint-Barthélemy, proche de la tombe où repose Johnny Hallyday.