La star de Plus belle la vie poursuit son combat contre l'endométriose et espère être enceinte d'ici la fin de l'année.

Laëtitia Milot et son mari gardent espoir. Ils souhaitent plus que tout devenir parents, malgré la maladie qui affecte la fertilité de la comédienne. « Avec Badri, nous continuons à nous battre contre l'endométriose. J'ai des examens prévus à mon retour et il est un soutien de chaque instant. Les épreuves ont renforcé notre couple. Même si nous avons des difficultés pour avoir un enfant, on ne baisse pas les bras » a -t-elle confié dans une interview accordée au Télé Loisirs.

Comme une femme sur dix en France, Laëtitia Milot souffre d'endométriose, une maladie qui reste un tabou car associée aux règles. Heureusement, on commence tout doucement à en parler, notamment grâce à des personnalités qui mènent le combat. Pour rappel, il s'agit de douleurs intenses durant les menstruations, associées à de grosses pertes de sangs, des souffrances durant les rapports sexuels, une fatigue incommensurable, et le risque de kystes et d'infertilité qui accompagne le processus. La plupart des patientes doivent attendre 6 à 10 ans pour un réel diagnostic tant cette pathologie est sous-estimée. « Mon vœu le plus cher est d'avoir un bébé. Badri et moi ne bais­sons pas les bras. J'espère que cette année sera la bonne pour concrétiser notre rêve », ajoute-t-elle. A 36 ans, la jolie star de Plus belle la Vie est positive, plusieurs femmes atteintes de cette maladie ont réussi à connaître les joies de la maternité. Et puis, « Il y a plusieurs façons d'être maman, donc on y arrivera, d'une manière ou d'une autre », expliquait-elle dans son livre publié en avril dernier.