Quand il s'exprime, le directeur artistique de Chanel, ne fait pas dans la dentelle. C'est donc sans langue de bois que Karl Lagerfeld s'est exprimé sur l'affaire Hollande/Gayet qui passionne actuellement l'Hexagone.

Dans une interview à The Associated Press et rapportée par The Telegraph UK, il explique : "En parlant de violence contre les femmes, je suis tout à fait contre la façon dont elle (ndlr : Valérie Trierweiler) a été traitée, (...) vous ne pouvez pas faire ça à une femme avec laquelle vous avez passé de si nombreuses années. Je trouve cela cruel et sans cœur."

Si la déclaration du Kaiser de la mode peut se lire comme une forme d'empathie et de soutien à l'égard de la Première dame, il peut aussi s'agir d'un règlement de compte de plus à l'égard du Président François Hollande qu'il ne porte pas dans son coeur...

Déjà en 2012, le designer aux cheveux blancs et aux lunettes noires avait qualifié le Président d'"imbécile" dans une interview au magazine Marie Claire en Espagne. Karl Lagerfeld s'était aussi exprimé sur la politique du Président, notamment en matière de compétitivité : "Hollande déteste les riches. C'est désastreux. Il veut les punir et évidemment, ils s'en vont et personne n'investit".

Karl aurait-il une petite rancœur par rapport à la taxe à 75 % sur les grosses fortunes imposée par le président français ?