La star de Desperate Housewives a annoncé ses fiançailles à ses amies

BRUXELLES Le 29 novembre dernier, son basketteur de petit ami lui faisait la tant attendue demande en mariage. Aux anges, Eva Longoria a tenu à partager cette heureuse nouvelle avec ses amies de Desperate Housewives.

"Marcia Cross, Felicity Huffman et moi-même sommes très très proches. Leur annoncer la nouvelle était excitant" a-t-elle confié. "J'étais dans ma loge sur le tournage et Tony était avec moi lorsque Marcia est arrivée. Elle a demandé : Mais Tony, que fais-tu là ? Et elle a ensuite regardé ma main. Elle s'est alors mise à hurler ! Un cri énorme. Nous avons beaucoup ri. Felicity n'était malheureusement pas sur le tournage ce jour-là mais Marcia l'a directement appelée mais ne lui a rien dit ! Elle lui a juste demandé de me téléphoner."

Quelques instants plus tard, celle qui incarne Lynette appelait sa collègue. "Quelque chose ne va pas ? Vite, raconte-moi Eva !" Eva Longoria continue d'expliquer : "C'est alors que je lui ai crié que j'étais fiancée !".

Alors que la nouvelle est des plus officielles, les détails sur le mariage pullulent déjà dans la presse américaine. L'heureux évènement aura lieu en France, terre natale de Tony. Il se murmure qu'une date est déjà arrêtée, celle du 7 juillet prochain.

À l'instar de Tom Cruise et Katie Holmes, les deux tourtereaux aimeraient s'unir dans un château. Pour ne pas se fatiguer avec de nombreux détails, Eva a délégué l'organisation du mariage à Mindy Weiss, l'organisatrice de mariage attitrée des stars.

Malgré le succès des deux futurs époux, il a été demandé à la responsable de ne pas exploser le budget ! Tony et Eva, qui se font construire une nouvelle maison, désirent rester dans les limites du raisonnable.

À peine deux mois après une grosse crise où les deux stars ont failli se séparer, le couple semble être reparti sur des bases solides. Eva raconte que la demande de Tony l'a toutefois surprise ! "Je rentrais d'une journée de tournage et j'ai vu Tony à la maison alors qu'il devait être absent. C'était bizarre et surprenant de le voir à Los Angeles ! J'étais très touchée qu'il soit tellement nerveux alors qu'il savait très bien que j'allais accepter sa demande. Nous en parlions depuis longtemps. Mais je pense que n'importe quel homme est stressé de franchir ce pas."

Il ne manque plus que la venue d'un bébé pour que le conte de fée soit total...



© La Dernière Heure 2006