L’animateur conteste son licenciement mais la justice du travail ne parvient pas à trancher.

Fin décembre 2015, Julien Lepers était évincé de la présentation de Question pour un champion après avoir officié pendant 28 années aux commandes de l’émission diffusée sur France 3. Furieux, l’animateur avait porté l’affaire devant le conseil des prud’hommes de Paris pour réclamer près de 3,5 millions d’euros d’indemnités au titre de préjudice à l’image et discrimination. Il accuse Fremantled, la société productrice de l’émission, d’avoir appliqué de façon abusive et "à la cow-boy" une décision prise par France Télévisions.

Son cas avait été examiné en mars dernier par la justice du travail et le verdict était attendu ce jeudi 5 avril. Sauf qu’il n’est jamais venu… Les juges des prud’hommes ne sont pas parvenus à trancher le litige, a indiqué l’avocat de l’animateur. L’affaire sera donc à nouveau examinée par le conseil des prud’hommes mais en présence cette fois d’un magistrat professionnel. C’est ce qu’on appelle une audience de départage. Quand ? Aucune date n’a été fixée. Cela pourrait prendre plusieurs mois.

Lors de l’audience du mois de mars, Julien Lepers, 68 ans, avait fait valoir que son licenciement ne reposait sur aucune cause réelle ou sérieuse. Selon lui, c’était son âge qui posait problème, France Télévisions souhaitant changer d’image pour attirer un public plus jeune.