L’annonce de cette union arrive alors que le père de la princesse, le prince Andrew, est dans l’œil du cyclone.

C’est au cours d’un week-end en ce mois de septembre lors d’une escapade romantique à Positano en Italie que le comte Edoardo Mapelli Mozzi (34 ans) a demandé la main de la princesse Beatrice d’York (31 ans).

Buckingham a officiellement annoncé les fiançailles ce jeudi, indiquant que le mariage sera célébré en 2020 et que des détails seront communiqués à ce sujet à une date ultérieure.

Les parents de la fiancée, le prince Andrew et Sarah Ferguson se réjouissent également dans le communiqué d’avoir vu évoluer cette relation vers un mariage. Les parents d’Edoardo, se joignent au bonheur des fiancés, précisant qu’ils connaissent la princesse depuis des années.

Les heureux futurs mariés précisent qu’ils sont tous les deux très émus de s’embarquer ensemble dans cette aventure de la vie et sont impatients de se marier. Ils précisent partager de nombreux intérêts et valeurs en commun.

C’est la princesse Eugenie, sœur de Béatrice, qui a pris la photo en couleur des fiancés. Le photographe Misan Harriman se chargeant d’une série de clichés en noir et blanc. La bague de fiançailles est un diamant solitaire provenant du Botswana, création de Shaun Leane.

En 2016, la princesse Beatrice d’York mettait un terme à sa longue relation de 10 ans avec Dave Clark, collaborateur de Richard Branson dans son aventure spatiale. Elle s’était alors faite discrète quant à sa vie sentimentale.

Au cours de l’été 2018, en pleins préparatifs de mariage de sa sœur cadette la princesse Eugenie, Beatrice recroise le chemin d’Edoardo à la tête de la société Banda de conseil en immobilier de luxe.

Le jeune homme est père de Wolfie né en 2016 de sa relation avec Dara Huang qui fut sa fiancée. L’entourage de Dara affirme qu’Edoardo mit un terme brutal à leur relation pour pouvoir s’engager avec Beatrice, ce qui nie les amis de la princesse…

L’annonce de cette union arrive alors que le père de la princesse, le prince Andrew est toujours dans l’œil du cyclone pour son amitié avec le défunt milliardaire Jeffrey Epstein. Le prince étant accusé d’avoir également profité des jeunes femmes abusées par Epstein.

Neuvième dans l’ordre de succession au trône, la princesse Beatrice ne participe qu’aux grands événements de la Cour et ponctuellement à son initiative soutient des organisations caritatives.

Son père a toujours espéré (en vain) que Beatrice et sa sœur Eugenie auraient pu accomplir des missions pour le compte de la Couronne.

La relation de Beatrice et Edoardo a rapidement été très consolidée, la princesse le présentant rapidement à son cercle d’amis. Le comte était à ses côtés au printemps dernier lors du mariage d’une cousine lady Gabriella à Windsor en présence de la reine Elizabeth.

Les paris allaient donc bon train quant à une annonce de fiançailles. Peu populaire en Angleterre et souvent pointée du doigt pour son oisiveté présumée et ses goûts de luxe dans le choix de ses déplacements, Beatrice d’York n’a pas caché qu’elle avait été très affectée par les critiques sur ses tenues vestimentaires (son chapeau de Philip Treacy porté pour le mariage de son cousin William fut très moqué sur la toile) et qu’elle se méfiait donc au moment de tisser des liens avec autrui.

Edoardo Mapelli Mozzi s’est en tous les cas parfaitement intégré au cercle de la princesse y compris familial. Il n’était pas rare ces derniers mois de le voir en compagnie de Beatrice et de sa sœur Eugenie, ou avec Sarah Ferguson ravi de voir ses deux filles désormais heureuses et en couple.