Britney Spears a voulu faire parler son coeur, mais c'est l'inquiétude de ses fans qu'elle a provoquée. Ce 5 octobre, la chanteuse américaine s'est emparée de son compte Instagram pour se confier au sujet de ses petits complexes et, in fine, de la pression qu'elle subit depuis son adolescence.

"Je peux être mal à l'aise lorsque des photos de moi sont prises alors que je n'y suis pas préparée. J'ai toujours mis tellement d'efforts dans mon apparence... Mais vous savez parfois que c'est bien de ne pas en faire trop et de baisser la garde de temps en temps ! Il faut beaucoup de courage pour faire cela", a-t-elle écrit à l'attention de sa communauté. Chemise à carreaux loose, jean retroussé et sandales, la pop star y apparaît au naturel avant de changer une ampoule dans son vaste hall d'entrée. 

Si la publication peut prêter à sourire, elle a suscité un torrent de réactions inquiètes de la part du mouvement viral #FreeBritney. Dans la section commentaire, le malaise était palpable : "je suis la seule à penser que ce n'est PAS Britney ?!", "ce n'est pas elle...", "ça n'a pas l'air réel", "quelque chose ne va pas", peut-on notamment y lire. 

Pour rappel, Britney Spears, 38 ans, est toujours sous tutelle. Une statut qui, malgré toute sa volonté, devrait durer encore jusqu'à l'année 2021.