Le dernier hommage à Guillaume Depardieu

People

Publié le

Le dernier hommage à Guillaume Depardieu
© Photonews

Ils se sont déplacés en nombre pour saluer une dernirèe fois le comédien: de Claire Chazal à Benjamin Biolay en passant par Benjamin Castaldi

La vidéo des funérailles

Les funérailles de Guillaume Depardieu

Le blog santé de la rédaction

BOUGIVAL De nombreuses personnalités du spectacle étaient présentes vendredi aux obsèques de l'acteur français Guillaume Depardieu, fils de Gérard Depardieu, décédé lundi à l'âge de 37 ans des suites d'une pneumonie foudroyante.

Sa mère Elisabeth, son père Gérard Depardieu et sa soeur Julie ont pris la parole tour à tour lors d'une cérémonie sobre d'une heure, rythmée par de fréquents morceaux de musique.
Elisabeth Depardieu a évoqué "un enfant puis un homme dont on se demandait tout le temps s'il rentrerait le soir (...) Il rassurait tout le monde sauf lui". Sa soeur Julie a raconté que "Guillaume disait souvent qu'il rêvait de se quitter alors que tout le monde rêvait de le retrouver". Enfin, Gérard Depardieu a lu un texte sur le tourment et la douleur.
Au cours de l'office, des extraits de l'album de onze chansons sur lequel Guillaume Depardieu travaillait ont été diffusés en même temps qu'étaient projetées des photos de lui.
L'épouse du président français, la chanteuse Carla Bruni-Sarkozy, et sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi étaient également présentes.
Dans l'assistance avaient pris place les réalisateurs Luc Besson, Bertrand Blier, Claude Berri et Josée Dayan, les comédiennes Clotilde Courau, Lou Doillon, Laura Smet, Nathalie Baye, Romane Bohringer, ainsi que la ministre de la Culture Christine Albanel.

La cérémonie était retransmise sur un écran géant à l'extérieur de l'église.
Né le 7 avril 1971, Guillaume Depardieu, acteur à la sensibilité à fleur de peau, a tourné près d'une vingtaine de films.
Longtemps écrasé par la personnalité et la célébrité de son père Gérard avec qui il entretenait des relations difficiles, Guillaume avait eu une jeunesse rebelle, marquée par la vitesse, la violence, la drogue et l'alcool qui l'avaient conduit en prison.

En juin 2003, il avait été amputé de la jambe droite pour mettre fin aux souffrances provoquées par une infection nosocomiale contractée lors d'opérations subies après un accident de moto en octobre 1995.
Le comédien est mort lundi à l'hôpital de Garches, près de Paris, après avoir contracté lors d'un tournage en Roumanie un virus qui a provoqué une pneumonie foudroyante.

© La Dernière Heure 2008

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info