PARIS Réputé meilleure plume du hip-hop français, il s’était pris un important redressement fiscal (700.000 euros). Puis avait soutenu très activement Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidence de la République – ce qui n’a pas vraiment servi Doc Gynéco, né Bruno Beausir. En effet, à 36 ans, après Peacemaker – un album confidentiel vendu à 2.000 exemplaires – et un rôle au théâtre, le Doc pointe au chômage. Il s’est inscrit récemment à l’agence parisienne de l’emploi d’Auteuil… et perçoit 83,81 euros par jour jusqu’au 24 octobre prochain.



© La Dernière Heure 2010